Wir vernetzen innovative Projekte.
Wir entdecken Neues.
Wir leben Tradition und Aufbruch.

Feu vert pour le fonds d’expérimentation – permettre l’innovation ecclésiale

Le Conseil synodal s’est donné comme un de ses objectifs d’apporter de nouvelles formes de présence ecclésiale au sein de la société durant son programme de législature. Afin d’atteindre ce but, il est nécessaire de mettre sur pied un programme concret qui permet d’investir des champs d’expériences dont nous pourrions tirer des enseignements, qu’ils soient favorables ou non. En vue de soutenir ces projets futurs, le Conseil synodal a mis en place un fond d’expérimentation auquel les demandes peuvent dès à présent être soumises. L’équipe de projet « une Eglise qui bouge » est en charge de sa réalisation.

Quels seraient les projets qui rendraient cette expérience concluante ? L’imagination ne connaît pas de limites. Ces projets doivent servir de modèles transcendant la logique ecclésiale et atteindre de nouveaux groupes cibles. Ils doivent être innovants et orientés vers l’avenir. Grands ou petits, issus des paroisses ou bien de groupes affiliés supraparoissiaux, ils doivent néanmoins toujours être porteurs d’un potentiel qui met l’Eglise en mouvement.

Vous trouverez toutes les informations relatives au fonds d’expérimentation sous : https://eglisequibouge.ch 

En cas de questions, vous pouvez contacter la responsable du projet, Franziska Huber, ou son suppléant, Ralph Marthaler.

Position du Conseil synodal sur les nouvelles formes de présence ecclésiale : https://www.refbejuso.ch/fr/positions/rencontre-et-mouvement/